IniciGrupsConversesExploraTendències
Cerca al lloc
Aquest lloc utilitza galetes per a oferir els nostres serveis, millorar el desenvolupament, per a anàlisis i (si no has iniciat la sessió) per a publicitat. Utilitzant LibraryThing acceptes que has llegit i entès els nostres Termes de servei i política de privacitat. L'ús que facis del lloc i dels seus serveis està subjecte a aquestes polítiques i termes.
Hide this

Resultats de Google Books

Clica una miniatura per anar a Google Books.

Moriarty the Patriot 1 de Ryosuke Takeuchi
S'està carregant…

Moriarty the Patriot 1 (edició 2018)

de Ryosuke Takeuchi (Autor)

MembresRessenyesPopularitatValoració mitjanaMencions
593360,497 (3.3)2
Membre:lonali
Títol:Moriarty the Patriot 1
Autors:Ryosuke Takeuchi (Autor)
Informació:Carlsen Verlag GmbH (2018)
Col·leccions:meine Wohnung, La teva biblioteca
Valoració:
Etiquetes:No n'hi ha cap

Informació de l'obra

Moriarty the Patriot, Vol. 1 de Ryosuke Takeuchi

No n'hi ha cap
S'està carregant…

Apunta't a LibraryThing per saber si aquest llibre et pot agradar.

No hi ha cap discussió a Converses sobre aquesta obra.

» Mira també 2 mencions

Es mostren totes 3
A physical copy of MORIARTY THE PATRIOT was provided via the Goodreads' giveaway program. I am not being compensated for this review, and my review is not influenced by receiving the book for free.

Full disclosure: I am not well versed in the Sherlock Holmes canon, so my knowledge of Moriarty does not run deep as others. Regardless, this didn't have to be a Sherlock series. They could have easily filed off the numbers of the IP-based characters and made it a fully original story about class conflict and the morality behind the main character's actions as he punishes 'evil nobles'. I didn't feel like the main character being Moriarty really had a huge impact on the story.

The 'cases' themselves are rather simple and black and white in terms of 'working class good, nobles bad', except it can't even get that right all the time (does Moriarty et al. really think all the servants who died in the first chapter deserved to die, despite being working class?). I don't think the author has a good grasp on the class system in England during this time period, and it's definitely lacking any nuance on that front.

The characters are . . . fine, I guess? I know it's only the first volume, but I feel like I don't have a great grasp of them beyond their mission to rid the world of evil nobles. It doesn't help that the book introduces a bunch of new characters at the very end, and they all seem to be destined to be reoccurring characters, so that's three more people I have to suddenly become invested in if I want to continue reading. The most interesting character, naturally, is Moriarty, and he does seem very charismatic and cunning, befitting his eventual role as Sherlock Holmes' greatest adversary. Everyone else rather acts as his support, without any internal motivations or desires of their own.

The art is good though! The action flows very well on the page, and Takeuchi knows how to keep the readers' attention with beautifully drawn moments of drama and horror. Takeuchi also does a lot of interesting things with POV angles in panels that made scenes very fresh and interesting.

Overall, MORIARTY THE PATRIOT kept reminding me of a non-supernatural BLACK BUTLER, only not as good or inviting to read. I will probably not go out of my way to read more of this series, unless I'm told it gets better in the second/third volume. I am, however, thankful to Viz for giving me a free copy, as it let me experience a new series I would not have picked up on my own. ( )
  sarahlh | Mar 6, 2021 |
This has to be the most interesting take I have ever read on a Sherlock Holmes character. We get to see Moriarty not as an evil villain, but as someone who wants to make the world better and bring societies to live as one. He uses dastardly ways to do it, but his heart is in the right place. This is supposed to take place at the same times as Sherlock Holmes stories which would be turn of the century 1890s. But one character uses a gun way too modern for that, even though the rest of the story does fit. I thoroughly enjoyed this manga, and I really want to keep reading the adventures of Moriarty, just to see what he does next. How does he come in contact with Holmes, and as he calls himself a consulting detective, what will Holmes think of Moriarty’s use of his term. Vol. 2 can not get here soon enough. ( )
  LibrarianRyan | Oct 16, 2020 |
Je me suis un tout petit peu mis (mais pas trop) au manga, mais pas trop. Cela a commencé par un article dans Historia, je pense, sur la série Pline, racontant la vie du célèbre Romain. J’ai été accrochée dès le premier tome (le tome 6 vient de paraître, il en reste deux) par les reconstitutions de l’époque mais aussi les trésors d’imagination déployés, tant au niveau du scénario que du dessin. Puis de fil en aiguille, j’en ai emprunté quelques-uns à la bibliothèque. Mais en juin, j’ai reçu un email de pub d’Izneo pour ce manga ; et, j’ai été curieuse. Bien m’en a pris car c’est absolument génial, plein de trouvailles formidables aussi, et surtout à contre-courant du canon holmésien.

XIXè siècle. Angleterre. La famille Moriarty a adopté deux orphelins, « William » et « Louis », et ce à l’instigation de l’aîné des enfants, Albert, qui a rencontré les deux enfants lors d’une visite à l’orphelinat. C’est bien le seul qui est content de les avoir là. Le père a bien voulu céder à son fils, mais uniquement pour pouvoir dire qu’il est un homme bon et charitable. En effet, au moment de l’adoption, Louis était très malade et son adoption lui a permis de se remettre. En permettant à Louis de se remettre et en adoptant la fratrie, le père a fait ce que les convenances victoriennes attendaient de lui. Quand sa femme et son fils, William, le vrai, lui demandent de virer les deux malotrus, car ils ne voient pas pourquoi ils seraient obligés de parler à des gens qui ne font pas partis de leur classe sociale, le père refuse par peur du qu’en-dira-t-on. Le seul qui accueille bien les enfants, c’est Albert qui lui, est complètement, à l’opposé de sa famille. Il ne supporte plus le mépris, la condescendance, le sentiment de supériorité … D’autant que « William » présente une intelligence hors-norme et connaissances énormes pour son âge, surtout en mathématiques, acquises seul dans les livres. Les deux enfants vivent donc mieux qu’à l’orphelinat mais pas dans un paradis : ils doivent supporter les dénigrements, insultes, corvées et autres humiliations. « William » se distrait en se faisant passer en ville pour le vrai William (qui ne sortirait pas de sa calèche) pour parler avec le « tout-venant ») ; il y est très bien apprécié pour les différents conseils qu’il peut donner et impressionne pour ses capacités à prédire le résultat des jeux de cartes. Mais un jour, s’en est trop ; Albert, « William » et « Louis » vont mettre au point un plan criminel pour éliminer, en mettent le feu, la famille Moriarty au grand complet, domestiques compris. Cela fonctionne. Albert hérite du titre, malgré son jeune âge et présente à tout le monde William et Louis comme ses deux jeunes frères. Une nouvelle époque commence.

C’est la première histoire du manga, qui en est composé de trois. Les deux autres se déroulent un peu plus tard. Les trois frères se sont installés à Duhram, où William vient d’avoir un poste de professeur de mathématiques à l’Université (à seulement 21 ans). Il a aussi une activité annexe, celle de conseil, qu’il avait déjà quand il vivait chez les Moriarty, mais là il le fait de manière beaucoup plus sérieuse et officielle. Son principal souci est de venger la veuve, l’orphelin … et les autres des injustices que subissent ces gens à cause de la classe dirigeante du pays, n’hésitant pas à exploiter le monde pour pouvoir maintenir leur train de vie. Le problème est que William Moriarty n’est pas Sherlock Holmes : la vengeance passe dans les deux cas par la mort, avec un petit côté loi du talion. En faisant cela, il s’allie les personnes, qu’il aide, pour la vie et qui lui jurent allégeance. Par contre, on ne sait pas pourquoi et qu’est-ce qu’il fera de ces gens plus tard. En tout, à la fin du premier tome, Molan vient s’installer dans la maison avec les trois frères, promettant un second tome encore plus sanglant.

Je ne suis pas fan des dessins mais je ne m’en cache pas, c’est qui ne m’a jamais attiré dans les mangas. Les personnages semblent avoir tous la même tête. En plus, ils semblent tous avoir le même âge et je ne comprends jamais leurs expressions faciales. Et, pourtant, je regardais les dessins animés du club Dorothée quand j’étais petite … je devrais être habitué, mais non.

Mais là, l’histoire est absolument excellente ! Il y a pas mal de versions sur qui est Moriarty pour Sherlock Holmes, comment est-il devenu le mal absolu … Ici, toutes les réponses ne sont pas encore données mais je trouve que cette histoire d’adoption est bien trouvée, cette volonté de casser ce système de castes correspond bien à l’idée que l’on se fait de l’époque (on retrouve des éléments de la BD Shi, qui est elle aussi une réussite, le premier tome plus que le second). De plus, les vengeances de William sont toujours très malignes et bien trouvées, montrant déjà un esprit très retors. Il veut faire le bien, en utilisant des méthodes répréhensibles. Je me demande comment il se transformera par la suite en ennemi public numéro un.

L’attente du tome 2, jusqu’en septembre, va être très longue. ( )
  CecileB | Jul 15, 2018 |
Es mostren totes 3
Sense ressenyes | afegeix-hi una ressenya

» Afegeix-hi altres autors (10 possibles)

Nom de l'autorCàrrecTipus d'autorObra?Estat
Takeuchi, Ryosukeautor primaritotes les edicionsconfirmat
Miyoshi, HikaruIl·lustradorautor principaltotes les edicionsconfirmat

Pertany a aquestes sèries

Has d'iniciar sessió per poder modificar les dades del coneixement compartit.
Si et cal més ajuda, mira la pàgina d'ajuda del coneixement compartit.
Títol normalitzat
Títol original
Títols alternatius
Data original de publicació
Gent/Personatges
Llocs importants
Esdeveniments importants
Pel·lícules relacionades
Premis i honors
Epígraf
Dedicatòria
Primeres paraules
Citacions
Darreres paraules
Nota de desambiguació
Editor de l'editorial
Creadors de notes promocionals a la coberta
Llengua original
Informació del coneixement compartit en anglès. Modifica-la per localitzar-la a la teva llengua.
CDD/SMD canònics
LCC canònic

Referències a aquesta obra en fonts externes.

Wikipedia en anglès

No n'hi ha cap

No s'han trobat descripcions de biblioteca.

Descripció del llibre
Sumari haiku

Cobertes populars

Dreceres

Valoració

Mitjana: (3.3)
0.5
1
1.5
2 3
2.5
3 3
3.5
4 2
4.5
5 2

Ets tu?

Fes-te Autor del LibraryThing.

 

Quant a | Contacte | LibraryThing.com | Privadesa/Condicions | Ajuda/PMF | Blog | Botiga | APIs | TinyCat | Biblioteques llegades | Crítics Matiners | Coneixement comú | 164,625,345 llibres! | Barra superior: Sempre visible