IniciGrupsConversesMésTendències
Cerca al lloc
Aquest lloc utilitza galetes per a oferir els nostres serveis, millorar el desenvolupament, per a anàlisis i (si no has iniciat la sessió) per a publicitat. Utilitzant LibraryThing acceptes que has llegit i entès els nostres Termes de servei i política de privacitat. L'ús que facis del lloc i dels seus serveis està subjecte a aquestes polítiques i termes.
Hide this

Resultats de Google Books

Clica una miniatura per anar a Google Books.

Freedom from the Known de J Krishnamurti
S'està carregant…

Freedom from the Known (edició 2010)

de J Krishnamurti (Autor)

MembresRessenyesPopularitatValoració mitjanaMencions
5941229,565 (4.15)2
Krishnamurti shows how people can free themselves radically and immediately from the tyranny of the expected, no matter what their age--opening the door to transforming society and their relationships.
Membre:JagannathA
Títol:Freedom from the Known
Autors:J Krishnamurti (Autor)
Informació:Rider (2010), 144 pages
Col·leccions:La teva biblioteca
Valoració:
Etiquetes:to-read

Detalls de l'obra

Freedom from the Known de Jiddu Krishnamurti

No n'hi ha cap
S'està carregant…

Apunta't a LibraryThing per saber si aquest llibre et pot agradar.

No hi ha cap discussió a Converses sobre aquesta obra.

» Mira també 2 mencions

Es mostren 1-5 de 12 (següent | mostra-les totes)
I read this book because it was part of a project I was working on.

Occasionally I read a sentence or paragraph and a smile appeared on my face and I felt like the author really understood. Other times, I felt that he was trying too hard to convince. His whole premise is that we should discover for ourselves, not follow convention or authority, but yet he's constantly telling rather than discussing. Starting a paragraph with a series of questions doesn't stop the voice sounding like a lecture.

I am not stupid and I am not dull, yet Krishnamurti seems determined to convince me that I am and the reason is that I'm so caught up with my own thinking, my own analysis that I can't see anything for real. I don't actually have a problem with the fact that I'll always see the world through my conditioning, because I don't believe that there is any other way of my seeing the world. Here, I feel Krishnamurti is determined to make me believe that my conditioning is a problem, but identifying is as problematic suggests a solution. There is no solution for 'conditioning' because the past is just the past and cannot be 'solved'. Even sitting quietly and being entirely attentive doesn't remove my societal conditioning. I might have a momentarily calmed mind, but how I respond to the experience is dictated by my same past.

That said, buried in this book are some ideas that many people could benefit from by mulling over a little.

At the end of the book, he sums it up by saying anyone who claims to know love or to know silence doesn't. That of course includes himself. ( )
  Happenence | Apr 3, 2021 |
> Pour se familiariser avec Krishnamurti
Par Petitprince29, le 23 sept. 2008 (Sur Critiqueslibres.com) 5/5 … ; (en ligne),
URL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/17983
Krishnamurti est un philosophe d'origine indienne qui deviendra un penseur de grande envergure durant le 20e siècle.
Considéré comme ésotérique par certains, ou nouveau prophète par d'autres, Jiddu a la figure du sage iconoclaste qui déboulonne toutes les idoles (un peu à la façon de nietzsche), se refuse toute autorité concernant la spiritualité. Sa célèbre maxime " La vérité est un pays sans chemin" nous incite à creuser au fond de nous même, sans intermédiaire pour nous transformer.
Pour lui, la transformation de la société passe par une transformation individuelle.
Très proche de l'advaita Vedanta, tous ses livres sont des retranscriptions de ses causeries données dans le monde.
Petit livre facile à lire et profond, il a été pour moi le début de mon intérêt pour la spiritualité, de la connaissance de soi.
Pour tous ceux qui sont en questionnement sur la vie, cet ouvrage permet de se familiariser avec un auteur marquant de la philosophie et de la spiritualité.

> Se libérer du connu de Jiddu Krishnamurti
Se reporter au compte rendu de Petitprince29
In: Critiques Libres, le 23 septembre 2008 (Inscrit le 9 septembre 2008, 41 ans). … ; (en ligne),
URL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/17983

> Sans commentaires, à absorber intégralement. --Mainmise

> J.Krishnamuri, Se Libérer du Connu, Éditions Stock : Choix exceptionnel de causeries de K sur le thème de la transformation, publié avec sensibilité par Mary Lutyens.
Source : Aryel Sanat, La vie intérieure de Krishnamurti, 2001 - Editions Adyar. (p. 262)

> Parmi les titres édités en format de poche, "Se libérer du connu" convient à une première approche même si, souvent, il est très mal perçu. Le miroir est impitoyable... --QUASAR

> Krisnarnurti (1895-1986) soutient qu'une transformation de l'humain ne peut se faire qu'en se libérant de toute autorité. --Joseph Renger

> Se libérer du connu par Jiddu Krishnamurti
Voici le traité de la seule révolution, salutaire et radicale qui vaille: la libération intérieure. L'homme en cage, prisonnier, enchaîné par les dogmatismes, les préjugés et les conventions est une ombre illusoire. Dessiller les yeux de l'esprit, entrer dans la vie, réaliser la plénitude, c'est ce à quoi nous convie l'auteur. Ici, chaque mouvement porte une interrogation, dévoile une vérité, donne à penser.
-- Bien que je ne sois nullement intéressé par une religion quelconque, il y a maintenant onze ans qu'un vieux professeur du cégep, qui enseignait le cours d'essai littéraire, nous avait forcé à lire cet essai philosophique. Je crois que cette vision de la pensée de l'homme qui nous est raconté par Krishnamurti, démontre en tout point comment nous vivons dans le faux et le superficiel, face à l'amour, face à autrui, dans notre société, à cette époque. Ce livre nous amène à nous questionner sur l'amour, la peur et tous les sentiments auxquels nous somme confronté dans nos vies avec les autres, mais surtout avec nous-même. --Marjorie Brault (ICI.Radio-Canada.ca)

> « Dans l'esprit religieux est l'état de silence (...). Il n’est pas
« engendré par la pensée mais par une lucidité qui est méditation,
« lorsque celui qui médite est absent. En ce silence
« est un état d’énergie dans lequel aucun conflit n’existe.
« L’énergie est mouvement et action. Toute vie est énergie...
« Si l’on permet à cette énergie de s’écouler sans contradictions,
« sans résistances, sans conflits, elle est sans limite et sans « fin. » (Se libérer du connu, p. 151.)
Source : Robert Linssen, Krishnamurti : psychologue de l'ère nouvelle (Le Courrier du Livre, Paris 1971)

> Jiddu Krishnamurti (1895-1986), philosophe et éducateur, fondateur d’écoles en Inde et en Occident, a rencontré de nombreuses personnalités avec qui il s’entretint sur l’essentiel des relations humaines et de la société avec la nécessité de se connaître soi-même.
Rejetant, dès 1929, le rôle messianique que la Société Théosophique lui avait imputé, il montre que la découverte de la Vérité est individuelle et qu’elle ne saurait être transmise par un maître ou appartenir à un groupe de personnes. La Vérité, souligne Krishnamurti, est « un pays sans chemin » qu’aucune religion, aucune philosophie ni aucun mouvement spirituel ne peut posséder.
Krishnamurti donnera des causeries autant en Inde dont il est originaire qu’en Occident où il fut éduqué. Il démontera toute relation d’autorité, celle de “guru”/disciples et toute idée de pratique spirituelle, indiquant que seule « l’observation est la discipline ». « Apprendre » est au coeur de son enseignement ; enseignement où l’observation et le questionnement éveillent l’esprit à l’intemporel Inconditionné. Pour Krishnamurti, il n’y a pas de démarche d’éveil ou de processus temporel particulier permettant de changer intérieurement, mais mutation de la conscience sans aucun mouvement de la pensée.
« Ce qui est intéressant n’est pas la méditation, mais celui qui médite - voyez-vous la différence ? »
Il poursuivit ses causeries dans le monde entier jusqu’à sa mort à l’âge de quatre-vingt-onze ans. Ses entretiens et dialogues, son journal et ses lettres ont été rassemblés en plus de soixante volumes. Ils s’entretint longuement avec des personnalités comme les physiciens David Bohm, Fritjof Capra et George Sudarshan, les biologistes Jonas Salk et Rupert Sheldrake, les philosophes Aldous Huxley et Jacob Needleman, etc.
Plusieurs ouvrages peuvent être envisagés comme références. Les éditions du Châtelet ont entrepris d’en rééditer certains.
Vimala Thakar (1921-2009) a réalisé l’enseignement de Krishnamurti ce qui lui a permis de donner une autre lecture des textes traditionnels lors de conférences. --Revue 3e millénaire, Été 2011

> 1968 - Se libérer du connu… ; (Extraits… en PDF, ePub),
URL : https://drive.google.com/drive/folders/18YdchsOjHuG0SXuL1dz-sWOIxUiLc-tf?usp=sha...
Pouvez-vous observer la peur sans rien en conclure, sans qu'interviennent les connaissances que vous avez accumulées à son sujet ? Si vous ne le pouvez pas, c’est que vous observez le passé, non la peur ; si vous le pouvez, c’est que vous observez la peur pour la première fois, sans qu’intervienne le passé. Cela ne peut se produire que lorsque la pensée est très silencieuse, de même que l’on ne peut écouter un interlocuteur que lorsqu’on ne bavarde pas intérieurement, poursuivant un dialogue avec soi-même au sujet d’inquiétudes et de problèmes personnels (pp. 57 - 58).
In: Bernard Delafosse, De Krishnamurti à Mère « la même vérité ? », (p. 91)
© 1987. Guy Trédaniel-Éditions de La Maisnie, Paris. 284 pp.

> Brillant
Par Nicolas (Le blog de Menon), le 14 décembre 2019 (Sur Amazon.fr) 4/5 … ; (en ligne),
URL : https://www.amazon.fr/gp/customer-reviews/R32H4L859JHDEH?ref=pf_vv_at_pdctrvw_sr...
A l’instar de ses ouvrages qui sont constitués de ses causeries citées in extenso ou par thème, Se libérer du connu constitue un vade mecum de la pensée de Krishnamurti. De livres en livres, il martèle les mots, les mêmes idées, laboure le même sillon. Pour le célèbre maître indien, il s’agit de se déprendre de tout ; de tout oublier, de tout abandonner. Pourquoi ? Parce que, systématiquement, nous laissons tout ce qui nous touche, ce qui se présente à nous, ce qui se révèle à nous se ressentir uniquement à travers le prisme de notre mémoire : ainsi, nous ne sommes jamais réellement présents à ce qui se passe ; réellement face-à-face avec la vérité. La mémoire, donc le passé, conditionne toutes nos expériences et les renvoie à des modèles déjà enregistrés.
Il s’agit donc de se défaire de cela et de revenir au moment présent. D’être réellement attentif à ce qui se produit et de voir, réellement voir ; de ne plus, un seul instant, avoir recours à la mémoire, aux croyances, aux dogmes ou diktats de la société ; non ! simplement, s’incarner totalement dans le moment même et de voir comme on n’a jamais vu, de ressentir comme on n’a jamais ressenti, de participer comme on n’a jamais participé.
Bien sûr, une telle attitude relève quasiment de l’exploit : qui serait capable d’une telle prouesse ? La réponse semble presque évidente : celui qui a réalisé son Eveil. C’était le cas de Kishnamurti. Ce dont il parle, c’est de lui, c’est qu’il a vécu lorsqu’il a « muté ». Mais tout le problème de Krishnamurti tient à ce qu’il refuse de donner une méthode car des règles viendraient s’inscrire dans le domaine de la mémoire / ego et empêcherait tout un chacun de voir par lui-même. Hélas ! sans méthode, comment faire ? Il s’agit de la trouver par soi-même et donc de réaliser son propre Eveil. Comme toujours, le maître assure que le travail n’a rien de difficile, « qu’il suffit de… ». Mais tout un chacun sait, a contrario, que s’éveiller requiert un effort surhumain. ( )
  Joop-le-philosophe | Nov 20, 2018 |
un-know thyself
"To find out actually what takes place when you die you must die. This isn't a joke. You must die - not physically but psychologically, inwardly, die to the things you have cherished and to the things you are bitter about. If you have died to one of your pleasures, the smallest or the greatest, naturally, without any enforcement or argument, then you will know what it means to die. To die is to have a mind that is completely empty of itself, empty of its daily longings, pleasures and agonies. Death is a renewal, a mutation, in which thought does not function at all because thought is old. When there is death there is something totally new. Freedom from the known is death, and then you are living." (Jiddu Krishnamurti.) - This vast, little book could well transform your life. ( )
  BlackGlove | Jan 20, 2018 |
In my fathers home library, I had seen Jiddu Krishnamurti's books. I never read any of it, but I have heard his Lectures. For those who don't know about Jiddu Krishnamurti, he was a renown modern-day philosopher, speaker and writer on philosophical and spiritual subjects. He specialized on the subjects like "Human nature" & "The Self". Some of his discourses are recorded and available as videos. After hearing some audio version of this book, I decided to download the book into my Nook. In various lists on the internet this book has been spoken highly of, and listed among the books which could change "the perspective of thinking".

Jiddu Krishnamurti's, " Freedom From The Known " is a thin philosophical non-fiction book, containing only 14 Chapters (just 128 pages). The book deals with numerous intellectual subjects. It speaks of the reasonable way to see the world. To recognize ourselves both inwardly and outwardly. The bondage by various elements like love, hatred, fear etc. To put the content of this book in one phrase, the book deals with the "realities of life". The books begins by questioning the human nature. The Man, Mind and the Existence. Then it moves on to more introspections. Subjects like consciousness, pleasure and fear, love, freedom, death, memories and experiences, passion and finally the required revolution. Before we start thinking and analysing on these subjects, separate chapters are provided for the subjects like "What is Thinking ? " and "Observer & the Observed", which will even question our way of thinking and enrich it. Book follows the same pattern of his discourses, i.e like addressing an audience.
I was really impressed by this deeply introspective philosophical book. This book gave me a fresh outlook on the world, and helped me replenish inadequacies in my thinking. After reading this book, I was able the see the world differently. This is one of those books which will change the way you see the world. Even though the book is written in simple English, since the book covers a lot of deep subjects, multiple reads might be required. Like all philosophical essays, it should be read by reserving adequate time for it. This book increases our vision,while the introspection is left to us. Unlike all 'religions' and some 'gurus' who serve ready-made dogma to everybody's questions and blinds people by demanding faith, Jiddu Krishnamurti through "The Freedom From The Known" invites us to think, analyse and realize together the question of our very existence . Highly Recommended. 5 stars.
Read Full Book ( Web Version ) -> FREEDOM FROM THE KNOWN




( )
1 vota mahadevan.n.iyer | Mar 7, 2016 |
""
  rouzejp | Sep 2, 2015 |
Es mostren 1-5 de 12 (següent | mostra-les totes)
Sense ressenyes | afegeix-hi una ressenya
Has d'iniciar sessió per poder modificar les dades del coneixement compartit.
Si et cal més ajuda, mira la pàgina d'ajuda del coneixement compartit.
Títol normalitzat
Títol original
Títols alternatius
Data original de publicació
Gent/Personatges
Llocs importants
Esdeveniments importants
Pel·lícules relacionades
Premis i honors
Epígraf
Dedicatòria
Primeres paraules
Citacions
Darreres paraules
Nota de desambiguació
Editor de l'editorial
Creadors de notes promocionals a la coberta
Llengua original
CDD/SMD canònics

Referències a aquesta obra en fonts externes.

Wikipedia en anglès (3)

Krishnamurti shows how people can free themselves radically and immediately from the tyranny of the expected, no matter what their age--opening the door to transforming society and their relationships.

No s'han trobat descripcions de biblioteca.

Descripció del llibre
Sumari haiku

Dreceres

Cobertes populars

Valoració

Mitjana: (4.15)
0.5
1
1.5 1
2 4
2.5 1
3 10
3.5 2
4 25
4.5 2
5 34

Ets tu?

Fes-te Autor del LibraryThing.

 

Quant a | Contacte | LibraryThing.com | Privadesa/Condicions | Ajuda/PMF | Blog | Botiga | APIs | TinyCat | Biblioteques llegades | Crítics Matiners | Coneixement comú | 157,702,954 llibres! | Barra superior: Sempre visible